Les INFJ et leur (manque de) confiance en soi

J’ai débuté ce blog il y a quelques semaines, avec pour principal objectif de partager mes réflexions sur les INFJ. J’ai trouvé beaucoup de sites/blogs en anglais sur le sujet, mais les ressources en français sont étonnamment rares…je me suis donc dit que ce blog pourrait être utile et alimenter les réflexions de ceux qui sont plus adeptes de la langue de Molière que de celle de Shakespeare 🙂

Et pourtant, à chaque fois que je me lance sur un article, les mêmes questions me reviennent: qui suis-je pour donner quelque conseil que ce soit sur les INFJ ? Je n’ai pas fait d’étude de psychologie, je suis très loin d’être un expert du MBTI, et je ne me suis même pas fait « typer » par un professionnel. Peut-être qu’en fait je suis un ENTP, qui sait (…heu, bon, non, quand même pas…) ! Au-delà de ma légitimité, j’ai toujours l’impression que mes articles sont d’une affreuse platitude (je masque ça en mettant des images 😉 ), il m’arrive de passer 30 minutes sur la même tournure de phrase pour chercher celle qui irait le mieux…et de finalement tout effacer

  

J’ai lu à plusieurs endroits que le manque de confiance en soi est un trait de personnalité assez répandu chez les INFJ. Du coup, j’ai essayé de comprendre et synthétiser ce qui pouvait causer cela:

  1. L’idéalisme

Les INFJ, en bons NF, sont des idéalistes. Nous avons tendance à voir le monde non pas tel qu’il est, mais tel qu’il devrait être. Nous raisonnons en termes de « possibilité », de « scénarios » (oui oui), en recherchant à optimiser notre quotidien. Pour cette raison, nous avons des attentes extrêmement élevées, pour nous-mêmes, et pour les autre, particulièrement les gens qui nous sont chers. Cet idéalisme nous pousse régulièrement à douter de nous-même: est-ce que j’ai vraiment fait de mon mieux sur ce projet ? Si mon entourage désapprouve ma décision, c’est probablement que j’ai tort…? Ce téléphone/voiture/menu de restaurant/film est-il vraiment le meilleur choix ? Cela peut d’ailleurs nous amener à rester bloqués des heures (ou des semaines…) dans notre process de comparaison des différentes options, et nous empêcher de prendre une décision. Par ailleurs, comme nous voyons le monde en nuances de gris (non non) et pas en noir et blanc, les opinions extérieures comptent beaucoup à nos yeux. Nous passons donc beaucoup de temps à considérer toutes les options qui s’offrent à nous, au lieu de parfois simplement suivre notre intuition, qui est pourtant souvent notre meilleure alliée.

  1. L’authenticité

L’authenticité est une valeur essentielle pour les INFJ, et il est très important à nos yeux que nos proches nous voient comme des gens vrais et sincères. De même, nous valorisons les gens qui sont sincères avec nous, plutôt que ceux qui veulent nous plaire. Ceci dit, dans le même temps, nous sommes capables d’être extrêmement manipulateurs (Quoi, nous ? Paradoxaux ? Pas du tout). Pour cette raison, nous pouvons nous sentir blessés lorsqu’on nous accuse d’être faux, ou de dissimuler nos intentions alors que nous savons que ce n’est pas le cas. C’est justement parce que nous savons être extrêmement manipulateurs que nous sommes blessés lorsque qu’on nous accuse de l’être, à tort. Ainsi, lorsque nous essayons de prendre une décision, nous en venons à nous demander: en faisant ce choix, est-ce que je suis vrai avec moi-même ? Est-ce que je le fais parce que j’en ai envie, ou pour plaire à quelqu’un, me conformer à ce qu’on attend de moi ?

  1. Le perfectionnisme

Comme beaucoup d’autres « J », les INFJ sont des perfectionnistes. Ce trait complète assez bien notre idéalisme « NF ». Dans notre esprit, tout doit être parfait, chaque décision doit être la meilleure. Nous détestons faire des erreurs, ou nous contenter d’un « bon » choix…il nous faut le meilleur, ou rien. Par exemple, quand je regarde un film avec des amis, il faut que ça soit sur un grand écran, dans une excellente qualité, avec les volets fermés pour empêcher les reflets sur l’écran, en VOST, le son branché sur des enceintes « home cinéma » et pas sur celui de la télé…quitte à prendre 30 minutes pour tout configurer en amont…alors que la plupart de mes amis veulent juste regarder le film, quitte à ce que ce soit sur un ordinateur (mais…mais…quel gâchis !!!). Autant vous dire que je regarde souvent mes films tout seul 🙂 Ce blog est donc un bon entraînement pour moi, il me permet de lâcher un peu mon perfectionnisme, d’accepter de révéler à d’autres une partie de moi qui n’est pas parfaitement maîtrisée…et finalement je le vis pas trop mal (même si en réalité j’ai 15 articles en brouillon, que je ne publie pas parce qu’ils sont trop courts/longs/plats/mal écrits 😉 ).

  1. Et pour finir…la paresse

Certes, ce n’est pas un trait propre aux INFJ. La plupart des INFJ travaillent dur justement pour atteindre les buts qu’ils se sont fixés, et la « paresse » n’est pas ce qui nous décrirait le mieux de façon générale. Cependant, quand nous essayons de prendre une décision, et que nous sommes bloqués dans nos processus de choix, à vouloir attendre d’avoir considéré absolument toutes les options, ou à se lire et re-lire en cherchant la meilleure formulation possible…il est parfois plus simple de laisser tomber, et d’aller se regarder les derniers House of Cards à la place 🙂 Cela peut-être particulièrement vrai pour des petites décisions du quotidien (prendre rdv à la banque, au garage pour un contrôle technique…). Nous qui cherchons absolument du « sens » à nos actions, nous avons une forte tendance à procrastiner sur ce genre de sujet (perte de temps…j’ai mieux à faire…de toute façon ce n’est pas absolument urgent, je peux bien attendre une petite semaine…).

Et vous, qu’en pensez-vous ? Rassurez-moi, je ne suis pas le seul à lutter contre mon manque de confiance ? Des idées/conseils pour gérer cela au quotidien ?

Publicités

4 réflexions sur “Les INFJ et leur (manque de) confiance en soi

  1. AnonymE dit :

    Si on demandais de l’aide plus souvent on ne resterais pas autant bloqués, mais notre introversion et mm notre entêtement et fièreté (en tt cas pour moi) nous empêche aussi. Ça m’a vraiment empêchée d’avancer dans les études récemment. Autre solution: prendre du tps pour faire un emploi du tps pour éviter d’en perdre, car s’organiser à l’instinct n’aide pas tjs!
    Et dire que pdt longtemps je ne cessais de montrer mon manque de confiance en moi, si on pense à ceux que ressentent ceux qui nous entendent,nous arrêterons de nous plaindre et chercheront de vraies solutions!

    J'aime

  2. Virgnie dit :

    Je me retrouve dans quasi tous ces points ! Et ce manque de confiance est souvent un vrai frein dans la vie sociale. A force de douter, de se remettre en question… j’ai parfois l’impression de louper des opportunités si j’avais tout simplement accepté. Sans poser le pour/ le contre, savoir si cela va plaire à la personne, si je suis bien moi-même dans ce choix, ce que va penser l’autre…
    C’est souvent une vraie torture, qui fatigue et parfois – comme tu le dis – nous pousse à la paresse ou à bout, dans des moments de fatigue intense.
    Raah et ce satané de perfectionnisme qui me coûte énormément de temps et d’investissement ! Que ce soit dans mes études, dans mes relations, dans mes choix, dans tout ! Mais pour ma part, j’ai toujours trouvé ce vilain petit défaut comme une récompense dans le travail par exemple.
    Mes proches et notamment ma famille me reprochent souvent ce problème, de vouloir tout faire pour que ça aille dans le bon sens au point de se torturer l’esprit de se sacrifier soi-même. Et puis cette contradiction permanente entre les sentiments et le jugement…
    Je pense qu’on est (en tout cas pour ma part) très difficile à vivre au quotidien !

    Cessé d’étayer et d’étaler ma vie, en tout cas la découverte de ce blog fut une bonne surprise ! On se sent moins seul.e dans son décalage et sa « différence » (même si cela n’a pas réellement de sens vu que tout le monde est différent).
    Je te remercie pour ces quelques expériences que tu partages 🙂

    J'aime

  3. Marina Briz dit :

    Haha au moins 15minutes pour choisir un menu au restaurant !
    Un bon mois pour acheter des choses sur internet ca reste dans le panier pis ca patiente jusqu’à que je soit certaine de mes choix et encore une fois après avoir valider je suis plus sur -_- les films ? Il faut que je regarde la bande annonce avant si elle ne me plais pas j’en regarde plein. Ca peut me prendre une bonne heure jusqu’à que je trouve LE film. Voyez vous les choix que je fait pour ma fille prenne quelques minutes complètement instinctif mais des que je suis inclus dedans c’est brouiller je ne sais plus. Aller dehors, prendre le bus métro avec mon enfant ou non je décide ca la veille et le lendemain pendant 2 bonne heures je tourne en rond et me pause plein de questions sur le fait de sortir ou non ….. Le perfectionnisme haha une bonne blague franchement je n’avance jamais juste à cause de ca et du fait que nous autre intelligent infj nous avons l’habitue de tout commencée à l’envers … Tu dessine mais tu veut rien savoir des base ca veut pas rentrer l’infj à tendance à pensée qu’il n’en n’a pas besoin en sachant qu’il en à besoin pis même si ton dessin est presque finit
    Tu ne le terminera pas parce que finalement c’est pas ton meilleur ………

    J'aime

  4. Marina dit :

    Haha au moins 15minutes pour choisir un menu au restaurant !
    Un bon mois pour acheter des choses sur internet ca reste dans le panier pis ca patiente jusqu’à que je soit certaine de mes choix et encore une fois après avoir valider je suis plus sur -_- les films ? Il faut que je regarde la bande annonce avant si elle ne me plais pas j’en regarde plein. Ca peut me prendre une bonne heure jusqu’à que je trouve LE film. Voyez vous les choix que je fait pour ma fille prenne quelques minutes complètement instinctif mais des que je suis inclus dedans c’est brouiller je ne sais plus. Aller dehors, prendre le bus métro avec mon enfant ou non je décide ca la veille et le lendemain pendant 2 bonne heures je tourne en rond et me pause plein de questions sur le fait de sortir ou non ….. Le perfectionnisme haha une bonne blague franchement je n’avance jamais juste à cause de ca et du fait que nous autre intelligent infj nous avons l’habitue de tout commencée à l’envers … Tu dessine mais tu veut rien savoir des base ca veut pas rentrer l’infj à tendance à pensée qu’il n’en n’a pas besoin en sachant qu’il en à besoin pis même si ton dessin est presque finit
    Tu ne le terminera pas parce que finalement c’est pas ton meilleur ………

    J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s